print logo

La Jordanie expérimente le « supplément magique »

 IPS 13 December 2019

Près d'un jeune jordanien sur dix souffre de malnutrition chronique et un tiers souffre d'anémie. Raison pour laquelle pour le gouvernement jordanien a décidé d’être le premier pays au Moyen-Orient à expérimenter la spiruline, un « supplément magique » de nutrition à l'école. (268 Words) - By Joren Gettemans

Share

Ce n'est pas très bon mais le supplément magique spiruline est très complet en matière de vitamine B, de protéines et de bêta-carotène. Il s'agit d'une algue microscopique qui peut être cultivée tant dans les eaux salées qu'en eaux douces. Selon Iimsam, un organisme voué à la promotion de la culture de la terre, le projet est basé une expérience pilote menée dans les écoles kenyanes il y a environ deux ans qui a permis de sauver 1.350 élèves de la malnutrition.

Limsam estime que la spiruline est un moyen très efficace pour prévenir la malnutrition chez les enfants, car elle est très bon marché et peut être cultivée avec un minimum d'eau et même dans les endroits où la terre est stérile.

Amère


« Le goût amer de la spiruline est généralement le plus gros problème pour les enfants », explique Ahmed Khorshed, professeur en alimentation au Centre égyptien pour la recherche agricole. « Ce problème peut être en partie résolu par mélangeant la spiruline avec d'autres aliments comme des petits gâteaux ».

Si le projet fournit de bons résultats en juin de l'année prochaine, les autorités jordaniennes envisagent d'offrir plus largement le supplément magique. D'autres pays de la région pourraient également franchir le pays pour combattre la malnutrition chez les enfants.

SNS logo
  • Website Design