print logo

Passé troublé du Soudan

 Street News Service 04 July 2019

Le Soudan a été sous l’administration britannique-égyptienne entre 1899 et 1956. Le nord et le sud ont été séparés jusqu'en 1946. Durant cette période, la majorité du développement a été centrée dans le nord, avec les États du Sud et d'autres régions périphériques, y compris au Darfour, à la fois politiquement et économiquement marginalisés. (239 Words) - By Danielle Batist

Share

SNS_Sudan sidebar 1

A man stands on an abandoned bus on the road from Juba to Yei. Photo: Simon Murphy

Lorsque le pays a acquis son indépendance, le gouvernement islamiste dans le nord a continué à négliger le sud dominé par les chrétiens et les animistes, conduisant à la première guerre civile qui a coûté un demi-million de vies.

Un accord de paix provisoire a été atteint en 1972, mais les combats ont repris en 1983. Lorsque la Deuxième Guerre soudanaise a pris fin en 2005, elle fut entrée dans les livres d'histoire comme la guerre civile la plus longue et sanglante de l'Afrique. Selon les estimations de l'ONU, 2 millions de personnes ont été tuées dans le conflit, et plus de 4 millions ont étéobligés de fuir leurs foyers.

Une partie de l'accord de paix en 2005 a été la promesse d'un référendum sur la séparation pour le sud, qui a eu lieu en janvier de cette année. Près de 99 pour cent des électeurs ont opté pour l'indépendance. Le 9 juillet, le plus grand pays d'Afrique sera divisé en deux. Salva Kiir, chef des anciens rebelles du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM), deviendra le premier président de la République du Sud-Soudan.

Traduit en français par Patricia Thaine

 Other Language Versions

SNS logo
  • Website Design